Retour
Publié le 02/01/2019 - Musique

B.O DJAM – Film de Tony Gatlif

La B.O de Djam, le dernier film de Tony Gatlif est en écoute au Cinéma Atlantic du 2 au 15 janvier 2018.

  • Une musique qui vous prend aux tripes, et vous donne envie de prendre un billet très vite pour Istanbul ou Smyrne…

Après Geronimo, qui traduisait admirablement les tensions entre cultures traditionnelles et identités urbaines, Tony Gatlif revient en 2017 avec Djam, une bande originale magistrale dédiée au rébétiko. Toute l’humanité de cette musique populaire grecque, issue de l’exil, des migrations, du métissage, réside dans le fait qu’elle soit originaire de cette région reliant Europe et Asie, carrefour des civilisations et des crises (économiques et migratoires), et pour ainsi dire centre du monde.

 » Il n’y a jamais de colère dans cette musique, plutôt de la révolte et de la mélancolie comme dans toutes les musiques que j’aime. C’est une musique de mal aimés, mais de gens fiers d’être ce qu’ils sont. Une musique subversive. Dans le rébétiko, les chants ont des paroles qui guérissent. « 

Tony Gatlif

Tony Gatlif est le cinéaste du rythme et de la liberté, la musique est un élément central dans sa filmographie (deux Césars pour Gadjo Dilo, Vengo).  Celle de Djam accompagne le parcours initiatique de l’héroïne, d’Istanbul à Mytilène, délivrant tour à tour volutes d’ivresse, émotion et frénésie jubilatoire.


Fremeaux