Retour
Publié le 14/08/2019 - court-métrage

Du 14 au 20 août 2019

Outdoors et Moonlight Serenade, deux courts-métrages à découvrir dans vos cinémas du 14 au 20 août 2019.

 

  • Outdoors devant les séances de Give Me Liberty

    Une vieille dame essaie de retrouver son oiseau, une petite fille essaie de retrouver sa voisine ; les deux se retrouvent dans une aventure à New York.

Il y a incontestablement du Pixar dans ce film d’étudiants du MOPA, l’école – française, bien sûr ! – de la 3D, dont les deux héroïnes, une gamine et une vieille dame, rappellent certains personnages attachants de classiques du grand studio américain – Là-haut, par exemple.

Du reste, Outdoors se déroule aux États-Unis, au travers des rues de New York, entre gratte-ciels et flots de cabs jaunes, pour une course-poursuite absolument haletante ! La grand-mère cherche sa perruche envolée de sa cage et la fillette, en fait l’une de ses petites voisines, se lance sur ses traces… Ce street-movie riche en rebondissements et en gags, dans un pur style de cartoon classique, a l’efficacité d’autres grands succès de la french touch, comme Oktapodi, qui était allé jusqu’à la cérémonie des Oscars. La même perfection technique – somptueux décors, fourmillant de détails, que ceux d’Outdoors ! – marque ces œuvres qui les dispensent de dialogues et dont la qualité ouvre désormais sans faute les portes du milieu professionnel de l’animation aux étudiants qui en sont à l’origine, y compris Outre-Atlantique. Entre Arles et Hollywood, le vol est désormais direct !

Musique Rafaël Leloup Production École Mopa
L’Extra Court

 


  • Moonlight Serenade devant les séances de Perdrix

    Juliette lit dans son horoscope qu’elle va recroiser un amour de jeunesse.

Les amateurs de court métrage connaissent bien, depuis deux décennies, Laurent Firode. Ce marionnettiste hors pair fait évoluer les personnages de ses films (y compris, en 2000, son long métrage Le battement d’ailes du papillon) dans des intrigues absolument diaboliques, enchaînant les mouvements de causes à effets en un implacable – et le plus souvent hilarant – mécanisme.

Avec Moonlight Serenade, le réalisateur, toujours aussi matois, se délecte de reprendre des codes du théâtre de boulevard : la femme, l’amant et le mari (pour une fois caché !). Comment aboutira-t-on aux retrouvailles d’anciens camarades de lycée, à savoir une gentille baby-sitter et un garçon pourtant fiancé à une sublime Miss France ? Il faudra seulement neuf minutes de film-puzzle pour cela, sans tergiverser sur les ficelles à tirer et bien entendu avec beaucoup d’humour. Emmené par la complice de toujours – et épouse – du réalisateur, Irène Ismaïloff, ce court métrage placé sous le signe des astres divertit sans le moindre complexe et l’on ne boude pas son plaisir !

Scénario Laurent Firode Musique Pierre Lavandon, Didier Dupic Interprétation Irène Ismailoff, Bruno Forget, Juliette Tresanini, Jean-Michel Marnet, Paul Lapierre Production La Moulinette
L’Extra Court