Retour
Publié le 11/09/2019 - Musique

INNA DE YARD – The Soul of Jamaica

The Soul of Jamaica, le nouvel album d’Inna De Yard est en écoute au Cinéma Atlantic du 11 au 24 septembre 2019.

  • Plusieurs légendes du reggae se sont rassemblées dans une maison sur les hauteurs de Kingston. Le résultat, simple et chaleureux, ne déçoit pas.

« Des êtres humains qui se regroupent et mettent en commun leur énergie créative. » C’est ainsi que le chanteur Kiddus I résume l’essence de la musique dans le livret de cette magistrale réunion enregistrée en quatre jours dans une maison isolée sur les hauteurs de Kingston. L’idée ? Rassembler une douzaine d’interprètes, parmi les plus respectés de Jamaïque, toutes générations confondues, pour revisiter, en acoustique, certains de leurs titres.

Et le résultat est, en grande partie, con­­vaincant, voire carrément poignant quand les trois voix des vétérans Viceroys ondulent en harmonies sur le très soul Love is the key, porté par des ­percussions nyabinghi, ou lorsque Lloyd Parks, soutenu par des choeurs intenses, nous tire presque une larme avec un Slaving chargé d’émotion. Du haut de ses 68 ans, l’époustouflant Ken Boothe assume son surnom de Mr Rocksteady en accélérant le tempo avec Let the water run dry, sur lequel son vibrato brille comme toujours. La simplicité et le parti pris roots des ­orchestrations, où s’immiscent parfois l’accordéon de Fixi ou un trombone, permettent d’apprécier la singularité de chaque phrasé, de chaque timbre : nasillard chez Cedric Congo Myton, éraillé chez Steve Newland, ou plaintif pour Derajah. Une belle assem­blée de sages à la parole et aux mélodies sensibles, qui donne toute sa ­mesure au titre de l’album : « L’Ame de la Jamaïque ».

→ Retrouvez tout le travail du collectif Inna De Yard ici !

Télérama