Retour
Publié le 09/05/2018 - Musique

LHASA – Live à Reykjavik

Live à Reykjavik, l’album posthume de Lhasa est en écoute au Cinéma Atlantic du 9 au 22 mai 2018.

  • Lhasa de Sela nous a quittés mais sa voix demeure la voix la plus ensorcelante de la chanson d’aujourd’hui (mais elle paraît millénaire), et de partout. Avec la route pour guide et le rêve pour partition.

Artiste emblématique de la world music, c’est d’une voix grave et feutrée qu’elle chante son enfance passée à sillonner les Etats-Unis, en espagnol, en français et en anglais. D’origine mexicaine, américaine et russe, elle porte un prénom venu du Tibet et débute sa carrière à Montréal: ses influences tout autant métissées se trouvent aux confluents du jazz, de la folk, de la chanson et de la world. Difficile donc de classer Lhasa de Sela dans une catégorie tant son répertoire est large.

Son premier disque sorti en 1998, La Llorona, fascine la scène internationale et se vend à plus de 700 000 exemplaires. Elle y évoque « une Amérique latine à la fois réelle et imaginaire » en révélant des rythmes mexicains des années 1930, auxquels s’ajoutent des accents tziganes et klezmer. En 2002 elle finalise The Living Road, un deuxième album écrit en partie en France où elle se produit aux côtés de ses deux soeurs circassiennes et de la compagnie du Cirque Pochéros.

Elle était déjà malade, mais elle vivait sa vie comme si ça allait continuer. La raison d’être de cet objet, c’est qu’il y a quelque chose à l’époque qui s’est passé. C’est un cadeau de Lhasa.

Mischa Karam – Musicien, frère de Lhasa

Peu de temps après la sortie de son troisième album intitulé Lhasa, la chanteuse québécoise, s’est présentée en Islande pour deux ultimes prestations les 23 et 24 mai 2009. En effet six mois après, le 1er janvier 2010, Lhasa est emportée par la maladie. Ce Live à Reykjavik résonne d’un au-delà chargé d’émotions au chant intact et saisissant appuyé d’une contrebasse, d’une guitare, d’une harpe et d’une batterie rend hommage à cette grande dame de la musique partie trop tôt.

→ Retrouvez un entretien avec les musiciens qui l’accompagnait à Reykjavik ici ! Et un bel article par !
→ Retrouvez plus d’informations sur l’album par ! Et le site officiel de Lhasa ici !

Lhasa de Sela voix Joe Grass guitare, pedal steel Miles Perkin contrebasse Andrew Barr batterie Sarah Pagé harpe
FIP