Retour
Publié le 13/06/2018 - Musique

MELANIE DE BIASIO – Lilies

Lilies, le dernier album de Melanie de Biasio est en écoute au Cinéma Atlantic du 13 au 26 juin 2018.

  • Depuis ses débuts, la chanteuse et flûtiste belge Melanie De Biasio explore avec grâce son univers musical hybride et vertigineux où le jazz joue avec les codes du rock ou de l’électro.

En 2016 la musicienne belge, formée au classique, nous présentait son mini-album Blackened Cities, bijou expérimental de 25 minutes inspiré par les villes post-industrielles et leurs atmosphères. Elle revient aujourd’hui avec un nouvel album Lilies. Neuf nouvelles compositions aux tempos haletants et atmosphériques, accompagnées par cette voix intense et bouleversante. Difficile de ne pas ressentir le souffle vital, les respirations profondes et les échos peuplant les chansons de Melanie De Biasio (« Donner de la consistance à l’air » est un leitmotiv de « Lilies »). de l’instant, portés par le chant habité, la voix souple et magnétique de son auteur-compositrice-interprète de 39 ans, ils touchent l’auditeur au plus intime.

Il est vain de vouloir changer l’autre ou se changer soi-même. Par contre, l’espoir naît quand on porte son attention sur la relation que l’on a avec l’autre, avec soi, avec un événement. Cette réflexion est au cœur de ce disque.

Melanie De Biasio

Cet univers défiant les lois de la pesanteur et des genres (entre whisper jazz-blues, trip-hop céleste et pop atmosphérique) avait déjà fait grand bruit en 2013. De Bruxelles, Paris et Londres jusqu’aux Etats-Unis et à l’Australie, « No Deal », le second album de l’artiste belge, avait suscité une pluie d’éloges, de récompenses et de précieuses rencontres. Des portes se sont ouvertes. La dimension cinématographique de sa musique s’est pleinement révélée, récemment, dans une des bandes-annonces du blockbuster « Alien : Covenant », magnifiquement rythmée par sa chanson I Feel You (version remixée par Eels). Par ailleurs, la Belge a noué des liens avec des artistes d’horizons divers, parmi lesquels le groupe britannique The Cinematic Orchestra.

Melanie De Biasio, cela étant, garde la tête sur les épaules, et une ligne constante. Ni grosse production, ni même producteur renommé sur « Lilies » : elle a préféré, une fois encore, garder les rênes de la réalisation. Le processus de création, elle l’a voulu « hyper intime ». L’album est enregistré « à la maison », dans le home studio de Pascal Paulus, un de ses fidèles compagnons musicaux, qui co-réalise ce quatrième opus. Résultat : beaucoup de premières prises et peu de coupes.

→ Découvrez tout le travail de Melanie De Biasio par ici !

Melanie De Biasio chant, flûte Pascal Paulus guitare, claviers Pascal Mohy claviers Dre Pallemaerts batterie

 

Fip / France Musique