Hasard des calendriers de sorties et de programmation, quatre des cinq films ayant reçu les principales distinctions à la Mostra de Venise 2019 sont à l’affiche de vos cinémas dans les trois prochaines semaines.

Lion d’or, Lion d’argent – Grand Prix du jury, Coupe Volpi de la meilleure interprétation féminine et masculine, soit les quatre principaux prix décernés par le jury de la 76e édition du festival international du film de Venise sont à découvrir sur nos écrans prochainement.

Présenté en sortie nationale à partir du 13 novembre, le nouveau film de Roman Polanski J’accuse a reçu – malgré les polémiques – le Lion d’argent – Grand Prix du jury. Adapté du roman D. de Robert Harris portant sur l’affaire Dreyfus, le film rassemble notamment au générique Jean Dujardin, Louis Garrel, Emmanuelle Seigner, Mathieu Amalric et Denis Podalydès.

« Dans un pur style classique, Polanski signe un thriller palpitant. (…) Le récit, rondement mené, extrêmement clair (ce n’est pas si facile), va à toute vitesse durant 132 minutes, et laisse le spectateur le cœur battant. Pantelant. » Les Inrockuptibles 

Récompensée de la Coupe Volpi de la meilleure interprétation féminine, Ariane Ascaride illumine par son jeu tout en subtilité Gloria Mundi, le nouveau film de Robert Guédiguian.  Deux ans après La Villa, on retrouve les thématiques chères au metteur en scène : les liens familiaux, la précarité sociale, la ville de Marseille… Le film vous est proposé en avant-première dimanche 24 novembre (à 16h30 au cinéma Pax, à 18h30 au cinéma Atlantic) avant une sortie prévue le 27 novembre.

« Guéduigian a construit une dramaturgie intense, qui assemble comme dans un tour de passe-passe monstrueux les éléments de la misère moderne – de l’ubérisation à l’obsolescence programmée. Dans cette machine infernale, il précipite ses personnages sur un rythme angoissant qu’on ne lui connaissait pas jusqu’ici. » Le Monde

Chez les hommes, c’est Luca Marinelli qui a raflé la mise pour Martin Eden, adaptation du roman de Jack London par Pietro Marcello. Le comédien italien l’a emporté au nez et à la barbe de Joaquin Phoenix, pressenti comme un favori aux prochains Oscars pour sa prestation dans Joker. Le film est à l’affiche du 13 au 19 novembre.

« Transposant le roman de Jack London dans l’effervescence sociale du XXe siècle à Naples, Pietro Marcello réussit une adaptation audacieuse autour de l’histoire d’un gâchis, celui d’un marin qui, s’acharnant à devenir écrivain, finit par trahir ses origines. » Libération

Présenté sur nos écrans dès sa sortie le 9 octobre dernier, le film Joker de Todd Phillips qui connaît un énorme succès en salles revient pour quelques séances de rattrapage à partir du 6 novembre. Récompensé du Lion d’or à Venise, le film est indissociable de la prestation unanimement saluée de Joaquin Phoenix.

« Très pensé, très dialectique, le film de Todd Phillips, porté par un Joaquin Phoenix à l’acmé de son génie, est un grand film, reflet désespéré des tensions politiques qui écartèlent nos sociétés. » Les Inrockuptibles