À l’occasion de la Journée internationale du thé, nous avons le plaisir de vous proposer en avant-première une merveille de film japonais, DANS UN JARDIN QU’ON DIRAIT ÉTERNEL.

Plébiscité dans son pays d’origine, le film nous ouvre les portes du Japon ancestral et de la cérémonie traditionnelle du thé. C’est aussi le dernier film de la grande Kirin Kiki, tardivement découverte dans La saveur des Ramen et Les délices de Tokyo. Les deux projections seront suivies d’une dégustation de thé japonais en partenariat avec l’épicerie fine japonaise IMA – Un voyage au Japon, récemment ouverte à Saint-Nazaire.

DANS UN JARDIN QU’ON DIRAIT ÉTERNEL de Tatsushi Omari – 1H40 – VOSTF

Le dernier film de Kirin Kiki autour de la cérémonie du thé, un grand succès au Japon.

Noriko et Michiko viennent de terminer leurs études. En attendant de savoir à quoi consacrer leur vie, elles sont poussées par leurs parents vers l’art ancestral de la cérémonie du thé. Dans une petite maison traditionnelle de Yokohama, Noriko, d’abord réticente, se laisse peu à peu guider par les gestes de Madame Takeda, son exigeante professeure.

HOMMAGE À KIRIN KIKI

Ces deux avant-premières sont également l’occasion de saluer le talent d’actrice de Kirin Kiki, que les français connaissent comme la grand-mère de LES DÉLICES DE TOKYO (Naomi Kawase, 2015). Figure immanquable des œuvres d’Hirokazu Kore-Eda de STILL WALKING (2008) à la Palme d’Or UNE AFFAIRE DE FAMILLE (2018), elle s’illustre une ultime fois sur grand écran à travers la sagesse et l’exigence de Madame Takeda, maîtresse de la cérémonie du thé. Kirin Kiki se confond avec son personnage et nous fait prendre conscience, avec délicatesse, du temps qui passe et des souvenirs que nous laisse une vie. Une vie que l’on aurait voulue éternelle. Kirin Kiki nous a quitté le 15 septembre 2018.