Pour cette première soirée ciné-repas de l’année, nous vous proposons de découvrir en avant-première les films de deux jeunes réalisateurs tunisiens, dignes représentants d’un cinéma en plein renouveau. Neuf ans après la révolution, une nouvelle génération de cinéastes et de producteurs use de de sa liberté d’expression et met à l’écran avec succès remous sociaux, questions politiques et conflits de l’intime, trop longtemps bannis. Comme à l’accoutumée, une pause gourmande viendra ponctuer la soirée.

ATTENTION ! Les réservations pour la formule 2 films + repas ne sont plus possibles MAIS il reste des places disponibles pour les deux films présentés en avant-première. N’hésitez pas à prendre vos billets à l’avance directement à la caisse du cinéma !

 

Un divan à Tunis met en scène Selma Derwish, 35 ans, qui après avoir exercé en France ouvre son cabinet de psychanalyse dans une banlieue populaire de Tunis. Les débuts sont épiques, entre ceux qui prennent Freud et sa barbe pour un frère musulman et ceux qui confondent séance tarifée avec « prestations tarifées ». Mais au lendemain de la Révolution, la demande s’avère importante dans ce pays schizophrène. Alors que Selma commence à trouver ses marques, elle découvre qu’il lui manque une autorisation de pratique indispensable pour continuer d’exercer…

« Manele Labidi choisit le ton de la comédie pour parler de ce moment-pivot dans l’histoire récente de la Tunisie : une agréable surprise. » Cineuropa

Récompensé d’un Prix d’interprétation masculine pour Sami Bouajila et du Prix du jury œcuménique à Venise Orizzonti ainsi que du Prix du Public à Namur en 2019, le thriller de Mehdi M. Barsaoui Un fils est un film bouleversant, qui mêle brillamment un drame intime à l’histoire de la Tunisie et de la Libye, sa proche voisine.

Farès et Meriem forment avec Aziz, leur fils de 9 ans, une famille tunisienne moderne issue d’un milieu privilégié. Lors d’une virée dans le sud de la Tunisie, leur voiture est prise pour cible par un groupe terroriste et le jeune garçon est grièvement blessé…

 

Au cinéma Pax > samedi 8 février :
à 18h30 : Un divan à Tunis (VO)

vers 20h : repas
vers 21h : Un fils (VO)

À noter : Un divan à Tunis sera programmé en sortie nationale dans les deux salles à partir du 12 février. Un fils sera pour sa part également programmé en avant-première mardi 11 février à 20h45 au cinéma Atlantic puis en sortie nationale dans les deux salles à partir du 11 mars.