Synopsis

Charley Thompson a 15 ans et a appris à vivre seul avec un père inconstant. Tout juste arrivé dans l’Oregon, le garçon se trouve un petit boulot chez un entraîneur de chevaux et se prend d’affection pour Lean on Pete, un pur-sang en fin de carrière. Le jour où Charley se retrouve totalement livré à lui-même, il décide de s’enfuir avec Lean on Pete, à la recherche de sa tante dont il n’a qu’un lointain souvenir. Dans l’espoir de trouver enfin un foyer, ils entament ensemble un long voyage...

Fiche technique

Titre La Route sauvage (Lean on Pete)
Titre original Lean on Pete
Durée 2h01
Date de sortie 25/04/2018
Réalisateur Andrew Haigh
Acteurs Charlie Plummer, Steve Buscemi, Thomas Mann (II), Chloë Sevigny, Travis Fimmel
Genres Drame
Nationalité U.S.A.

Notre critique

Pour son quatrième long métrage, le réalisateur anglais Andrew Haigh a choisi d’adapter au cinéma un roman de l’écrivain américain Willy Vlautin, Lean on Pete, publié en français sous le titre Cheyenne. Il en fait la lecture en 2011, peu de temps avant la sortie américaine de son film Week-end, et se trouve de suite interpellé par des thématiques qui lui sont chères dans son cinéma et qu’il a envie d’explorer: la solitude du personnage principal, les liens forts et inattendus qu’il crée avec ceux qui l’entourent, les grands espaces de l’Ouest américain, la puissance émotionnelle, la capacité d’espoir sans faille du héros...
À travers Charley et la relation qu’il lie avec Lean on Pete, un vieux « quarter horse », Andrew Haigh livre une véritable odyssée américaine contemporaine. Empruntant au genre du road-movie notamment dans l’esprit de vagabondage et d’un certain flottement existentiel, La Route sauvage est un film intimiste qui touche par la grâce de l’interprétation de Charlie Plummer, mais également par le portrait qu’il fait d’une Amérique pauvre et profonde.