Retour

Rio Grande

Western, Romance - 1h45 Grand classique
Voir la bande annonce

Synopsis

Colonel de la cavalerie américaine, Kirby York accueille dans son régiment son propre fils, le jeune Jeff, recalé à West Point. Séparée de York depuis un épisode tragique de la Guerre de Sécession, Kathleen, la mère de Jeff, intervient auprès de son époux pour qu'il n'accepte pas le jeune homme dans sa garnison. La guerre contre les Indiens fait rage, et la mère craint pour la vie de son fils. Une terrible bataille contre les Apaches s'annonce...

Fiche technique

Titre Rio Grande
Durée 1h45
Date de sortie 28/02/2018
Réalisateur John Ford
Acteurs Maureen O'Hara, John Wayne, Ben Johnson, Claude Jarman Jr., Harry Carey Jr.
Genres Western, Romance
Nationalité U.S.A.

Notre critique

"La chose est entendue et répétée à satiété, Rio Grande est le moins bon de la « trilogie de la cavalerie » qui comprend aussi Le massacre de Fort Apache et La charge héroïque. Après avoir rappelé qu’il s’agit d’une commande acceptée pour pouvoir tourner L’homme tranquille, on pourrait objecter que, chez Ford, une médaille de bronze donne tout de même un grand film. Mais s’il est vrai que le scénario est trop lâche, que la place accordée aux chansons est excessive et que le rythme s’empâte quelque peu, le métrage ne manque pas d’attraits et constitue même, pour les amateurs du cinéaste, une promenade passionnante en terrain connu. Tout ce qu’on apprécie chez lui se retrouve concentré dans cette intrigue simpliste (la menace des Indiens), doublée de sous-intrigues (le soldat accusé de meurtre et son rachat, la reconquête de Mme York, sa volonté de ramener son fils) qui ne sont que prétexte à parler de ce qui le passionne : le sens du devoir, la dignité, le conflit entre vie privée et armée, tout un monde de valeurs au sein duquel des personnages archétypaux tentent de bien se conduire. Un monde « viril », où l’on dit rarement ce que l’on pense : les sentiments se manifestent par des yeux mouillés ou des regards cordiaux davantage que par des phrases toujours un peu creuses et inexactes. Au fond, Ford croit aux actes plus qu’aux paroles : ainsi le fils doit-il se battre pour mériter l’estime des autres ; ainsi un ordre absurde a-t-il séparé le couple quinze ans plus tôt." aVoir-aLire.com

Séances

Cinema PAX Cinema ATLANTIC Film précédé d’un court-métrage Séance Bébés bienvenus